Jean-Paul Sartre 
                                             GROUPE D'ÉTUDES SARTRIENNES - G.E.S.
   




Etudes sartriennes


Études sartriennes 16 | 15 | 14 | 13 | 12 | 11 | 10 | 9


Études Sartriennes, n° 19

Jean-Paul Sartre

Les racines de l’éthique (inédit )
EUR 22,20

Ousia - Études sartriennes
216 pages - 14 × 20,5 cm
ISBN 978-2-87060-177-8 - mars 2016

 

Études Sartriennes, n° 17-18
Repenser l’Esquisse d’une théorie des émotions
Sous la direction de Florence Caeymaex, Grégory Cormann et Vincent de Coorebyter 2014.

Parue au début de la guerre, vite éclipsée par L’Imaginaire puis par L’Être et le Néant, l’Esquisse d’une théorie des émotions reste peu étudiée, surtout dans l’espace francophone. On en retient souvent le caractère programmatique et les incohérences internes, entre réhabilitation de l’affectivité et réduction de l’émotion à une conduite magique d’évitement. D’où l’importance du vaste dossier – dix articles – proposé ici, qui ne revient pas sur les analyses déjà faites mais ouvre un large spectre d’interprétations. L’Esquisse y est abordée non pas comme un exercice de phénoménologie appliquée mais comme une réflexion sur les affres d’une conscience en situation, placée dans un cadre intersubjectif et social qui lui impose de surmonter les difficultés qui s’imposent à elle. L’émotion est ainsi replongée dans un bain d’intersubjectivité pratique (l’aliénation, la sorcellerie, la haine, l’amour, la guerre…) et corrélée à des auteurs rarement mobilisés pour comprendre Sartre (Politzer, Patočka, Bourdieu, Freud, Ferenczi…). Elle en ressort assouplie et enrichie, porteuse d’implications qui débordent largement du champ psychologique dans lequel on la cantonne généralement. En Varia, trois études revisitent la relation de Sartre à Kafka, à Heidegger et à la création poétique.

Editions Ousia, 2014 – 312 pages – prix catalogue : 22 euros

Distribution : Librairie philosophique Vrin, 6 Place de la Sorbonne, F – 75005 Paris.
Pour tout achat électronique : http://www.vrin.fr. Dans le moteur de recherche avancée du site, entrez « Etudes sartriennes » dans la rubrique « Collection ».

Études sartriennes, n° 16
Les conférences du Havre sur le roman
Editées par Annie Cohen-Solal et Gilles Philippe
avec la collaboration de Grégory Cormann et Vincent de Coorbyter

Pendant l'hiver 1932-1933, Sartre donne une série de conférences sur le roman contemporain dans la salle 'une ancienne société chorale, La Lyre havraise. Pour cette série de causeries sur « La technique du roman et les grands courants de la pensée contemporaine », Sartre se lance dans des lectures impressionnantes et inaugure sa démarche propre, un contrepoint constant entre les ambitions du roman, les techniques utilisées et la vision du monde de l'auteur, rapportée elle-même à l'état des connaissances de l'époque. Ces conférences éditées ici pour la première fois, portent sur Gide, Huxley, Dujardin, Joyce, Woolf, Romains et Dos Passos. Elles témoignent de la culture scientifique, philosophique, sociologique et littérarite entre-deux-guerres, dans laquelle Sartre plonge abondamment pour éclairer ces tentatives romanesques et les juger. Etablie avec autant de soin que l'état du manuscrit le permet, cette édition est précédée d'une reconstution minutieuse su context dans lequel Sartre a donné ces conférences, et notamment de la vie culturelle de la ville du Havre. De nombreuses notes précisent les références de Sartre et permettent de suivre son propos en toute clarté.
L'esthétique et la métaphysique du futur auteur de La Nausée transparaissent dans ces pages, ainsi que sa connaissance de la sociologie et du néoréalisme. Ce dossier sur le roman est complété par la reconstitution du dernier tome, inachevé et inédit, des Chemins de la liberté, dont la trame et de nombreux extraits sont livrés ici pour la première fois.
Sommaire :

- Annie Cohen-Solal : Sartre avant Sartre : le jeune homme et le roman
- Anne Mathieu et Julien Piat : Sartre à la Lyre havraise (1932-1933) : le témoignage des
archives
- Gilles Philippe : Sartre à la Lyre havraise (1932-1933) : le témoignage des manuscrits
- Jean-Paul Sartre : La technique du roman et les grands courants de la pensée
contemporaine. Conférences de la Lyre havraise, novembre 1932-mars 1933
- Isabelle Grell : Et si Sartre avait achevé La Dernière Chance ? Reconstitution du dernier
tome des Chemins de la liberté

Editions Ousia, 2012, 200 pages, prix catalogue : 23 euros
Distribution : Librairie philosophique Vrin, 6 Place de la Sorbonne, F ± 75005 Paris. Pour tout achat électronique : www.vrin.fr. Dans le moteur de recherche avancée du site, entrez « Etudes sartriennes » dans la rubrique « Collection ».


Études sartriennes, n° 15– 2010
Marielle Macé et Vincent de Coorebyter (dir.)
Bonheurs de Sartre
Avec un entretien inédit sur le référendum de 1969

Ousia, « Études sartriennes », 2012. 204 p., 14 × 20,5 cm. ISBN : 978-2-87060-163-1
Dès le départ, l’œuvre de Sartre semble avoir privilégié les tonalités les plus sombres ou les plus graves de l’existence : nausée, angoisse, situation, responsabilité, engagement, lutte pour la justice et contre les pouvoirs… La pensée de Sartre a pourtant fait place à une véritable théorie de la joie; sa littérature accorde beaucoup d’importance à la figuration de moments accomplis ou d’instants mélodiques; et sa vie embrasse des épisodes de plaisir, de coïncidence avec soi, voire d’euphorie, en accord avec son ambition d’être à la fois « Stendhal et Spinoza ». Ce dossier des Études sartriennes s’emploie à manifester l’ampleur et la variété de ces moments, de ces situations ou de ces occasions de bonheur, qui touchent des aspects souvent négligés de son œuvre.
Outre un entretien inédit sur le référendum de 1969 et deux contributions sur la littérature, cette livraison des Études sartriennes complète également, avec ses articles sur Foucault et Deleuze, un numéro récent consacré aux rapports entre Sartre et la philosophie française (n° 13 : Foucault, Ricœur, Althusser, Merleau-Ponty, Henry).

Editions Ousia, 2012, 200 pages, prix catalogue : 23 euros
Distribution : Librairie philosophique Vrin, 6 Place de la Sorbonne, F ± 75005 Paris. Pour tout achat électronique : www.vrin.fr.
Dans le moteur de recherche avancée du site, entrez « Etudes sartriennes » dans la rubrique « Collection».

Études sartriennes, n° 14 – 2010
Sartre, l’histoire et les historiens

avec l’entretien « Je ne suis plus réaliste »
sous la direction de Vincent de Coorebyter
En 2008, les Études sartriennes ont publié deux importants carnets de notes dans lesquels Sartre développait une réflexion originale sur la période des États généraux, en mai-juin 1789, et sur la genèse de l’idéologie bourgeoise, en particulier à la lumière du jansénisme et de la Réforme. Le n° 14 des Études sartriennes prolonge ces textes en livrant, pour chacun d’eux, une analyse de leurs enjeux théoriques et une confrontation entre les sources utilisées par Sartre et l’historiographie disponible à l’époque. Le rapport de Sartre à l’histoire et aux historiens reçoit ainsi un éclairage inattendu, bien différent de celui qu’on aurait pu imaginer à la lumière de la Critique de la Raison dialectique.
Outre deux varia, cette livraison met à la disposition du public un entretien pratiquement introuvable dans lequel Sartre, en 1972, s’explique sur sa foi dans la liberté et est conduit, sous la pression de Pierre Verstraeten, à admettre que ses héros et lui-même bénéficient d’une sorte de « grâce » dont il ne peut qu’imparfaitement rendre compte dans le cadre de sa pensée.

Sommaire :
– Jean-Paul Sartre et Pierre Verstraeten : « Je ne suis plus réaliste » (p. 3-23)

– Vincent de Coorebyter : « Liberté – Égalité » :
   une genèse non marxiste de l’idéologie bourgeoise (p. 27-54)
– Olivier Donneau : Christianisme, bourgeoisie, modernité :
    Sartre accumulateur critique de matériaux historiques (p. 55-70)
– Emmanuel Barot : Les fictions contradictoires de l’universel.  
   Autour de « Mai-juin 1789 » (p. 71-97)
– Claude Mazauric : Sartre et l’histoire de la Révolution française (p. 99-123)

– Noémie Mayer : Le désengagement du Journal de Gide et des
   Carnets de la drôle de guerre (p. 127-149)
– Kania Chettouh : La réception de l’existentialisme sartrien au Proche-Orient
   de 1948 à 1967 (p. 151-163)

Editions Ousia, 2010 – 164 pages – prix catalogue : 22 euros.

Distribution : Librairie philosophique Vrin, 6 Place de la Sorbonne, F – 75 005 Paris. Pour tout achat électronique : http://www.vrin.fr ; Dans le moteur de recherche avancée du site, entrez « Etudes sartriennes » dans la rubrique « Collection ». Pour l’achat de la livraison 2008 de la revue comprenant les deux inédits de Sartre sur l’histoire, procéder de la même manière en entrant le titre suivant : Sartre inédit.


Études sartriennes, n° 13 – 2009

Sartre et la philosophie française

sous la direction de Grégory Cormann et Juliette Simont

Depuis les années 1960, la philosophie française est profondément ambivalente à l’égard de Sartre, maître prestigieux et incontournable mais qu’il est de bon ton de critiquer ou de juger dépassé. Souvent rapides et parfois désinvoltes, les références françaises à Sartre restent assez peu nombreuses, et les reconnaissances de dette sont encore plus rares. Cela n’a pas empêché un dialogue profond de se nouer entre Sartre et ses grands contemporains, et de se poursuivre dans le travail d’interprétation de leurs lecteurs respectifs. C’est de ce rapport plus intense qu’on ne l’imagine que témoigne la livraison 2009 des Études sartriennes au fil de cinq articles jetant un regard sartrien sur un grand philosophe français ou l’inverse, ainsi qu’à l’occasion d’une longue recension sur les rapports entre Sartre, Merleau-Ponty et Bergson. Outre une brillante étude intertextuelle au plan littéraire, une dernière contribution, relative aux références cryptées à l’œuvre de Spinoza chez Sartre, parachève cette plongée dans la culture française du XXe siècle.

Sommaire :
– Sébastien Verkindere : Logique de l’exclusion. Un héritage sartrien dans
    l’Histoire de la folie de Foucault ?
– Robert Tirvaudey : Une lecture du Diable et le Bon Dieu par Ricœur
– Guillaume Sibertin-Blanc : L’effet anti-humaniste de l’existentialisme dans le marxisme
– Alain Flajoliet : La foi perceptive chez Merleau-Ponty et l’ontologie phénoménologique de
   l’être-au-monde
– Raphaël Gély : Immanence, affectivité et intentionnalité. Réflexions à partir du débat entre
   Sartre et Henry.

– Mercè Rius : Le spinozisme de Sartre
– Jean-Louis Cornille : Le complexe d’Erostrate. L’anticipation du Baudelaire dans Le Mur

– Raphaël Gély : Dialectiques de la durée. A propos de Sartre, Merleau-Ponty, Bergson.
   Les phénoménologies existentialistes et leur héritage bergsonien, de Florence Caeymaex

Editions Ousia, 2009 – 232 pages – prix catalogue : 22 euros.

Distribution : Librairie philosophique Vrin, 6 Place de la Sorbonne, F – 75 005 Paris. Pour tout achat électronique : http://www.vrin.fr ; Dans le moteur de recherche avancée du site, entrez « Etudes sartriennes » dans la rubrique « Collection ».


Etudes sartriennes No 12Etudes sartriennes, n° 12 - 2007-2008
Sartre inédit
avec les manuscrits « Mai-juin 1789 » et « Liberté-Égalité »
Sous la direction de Jean Bourgault et Vincent de Coorebyter

Jean Bourgault : Le manuscrit "Mai-Juin 1789"
Jean-Paul Sartre : Mai-Juin 1789. Manuscrit sur la naissance de l'Assemblée nationale
Vincent de Coorebyter : Le manuscrit "Liberté-Egalité"
Jean-Paul Sartre : Liberté - Egalité. Manuscrit sur la genèse de l'idéologie bourgeoise

Varia
Birama Touré : Le scénario Résistance

Recension
Rudolf Gutwirth : Les idées originelles de Sartre. A propos de Sartre avant la phénoménologie, de V. de Coorebyter.


En 1950-1951, Sartre ouvre un double chantier resté inachevé, et qui était jusqu’ici totalement inconnu.

D’une part, il se lance dans une étude minutieuse de la naissance de l’Assemblée nationale française. Il retrace au jour le jour la période de mai-juin 1789 qui voit l’assemblée du Tiers Etat se constituer en Assemblée nationale, geste de défi par lequel la Nation s’affirme comme sujet politique nouveau. Dans un va-et-vient incessant entre les blocages des ordres privilégiés et les difficiles choix tactiques du Tiers, Sartre fait revivre la naissance in concreto des principes et des symboles révolutionnaires. Des pages éblouissantes montrent comment le Tiers, relégué dans la salle des Menus, retourne cette contrainte matérielle en affirmation politique, le refus des ordres privilégiés de pénétrer dans cette salle faisant d’elle la preuve spatiale de l’autosuffisance de la Nation.

D’autre part, Sartre ébauche une généalogie de l’idéologie bourgeoise. Il étudie d’abord la manière dont elle s’affine au début de la Révolution française, lorsqu’elle doit faire triompher ses principes contre ceux de la noblesse tout en évitant que l’idée d’égalité se retourne contre elle au profit d’une agitation révolutionnaire permanente ou des thèses antiesclavagistes. Il remonte ensuite dans le temps à la recherche des sources ultimes de l’idéologie bourgeoise, qu’il situe au XVIe siècle avec Luther et Calvin, mais aussi avec le développement des voies typiquement françaises de la réformation de l’Eglise, dont le jansénisme.

Les Etudes sartriennes n° 12 consacrent 250 pages à ces manuscrits édités, présentés et annotés par Jean Bourgault et Vincent de Coorebyter.

En reconstituant les sources et les faits mobilisés par Sartre, ainsi que les écarts et les percées que ce dernier s’autorise, la revue montre Sartre au travail, confronté, peu avant de se rapprocher du Parti communiste, au défi de développer une analyse matérialiste plus fine et plus souple que celles du marxisme.


Editions Ousia – 2007-2008 – 281 pages

ISBN 978-2-87060-137-2
Les Etudes sartriennes sont diffusées par la Librairie philosophique J. Vrin, 6 place de la Sorbonne, 75005 Paris. Elles peuvent être achetées sur le site  www.vrin.fr. Dans le moteur de recherche avancée du site, entrez « Etudes sartriennes » dans la rubrique « Collection ».


Etudes sartriennes No 11Études sartriennes, n° 11 - 2006
Cinéma et Révolution française

Autour du scénario Joseph Le Bon, 2006, 220 p.
avec un extrait inédit du scénario Joseph Le Bon
sous la direction de Gilles Philippe et Vincent de Coorebyter

Gilles Philippe : À propos d’un scénario inachevé
Gilles Philippe et Julien Piat : La section « Caractères » du manuscrit Joseph Le Bon
Jean-Paul Sartre : « Caractères ». Quelques feuillets inédits du scénario Joseph Le Bon
Michel Contat : Note sur le film que Sartre pouvait avoir en tête avec Joseph Le Bon
Jean Bourgault : « Se tourne contre le populaire : à partir de là, foutu. » Les sources et la genèse du scénario Le Bon
Benoît Denis : D’Anatole France à Jean Paulhan : Terreur et littérature
John Ireland : Un nouvel Engrenage avorté ?
Pascale Fautrier : Sartre, l’amour et la révolution
Rose-Marie Gerbe : Réflexions sur le problème génétique et linguistique d’un « scénario de scénario »

Varia :
Hadi Rizk : La Révolution française dans la Critique de la Raison dialectique
Laurent Husson : La séquence du spectateur : film et spectacle cinématographique chez Sartre


Editions Ousia, 2006 – 220 pages

ISBN 2-87060-132-8

Distribution : Librairie philosophique Vrin, 6 Place de la Sorbonne, F – 75 005 Paris. Pour tout achat électronique hors offre spéciale pour les membres du Groupe d’études sartriennes : > www.vrin.fr. Dans le moteur de recherche avancée du site, entrez « Etudes sartriennes » dans la rubrique « Collection ».


Etudes sartriennes No 10Etudes sartriennes, n° 10 - 2005
Dialectique, littérature.

avec des esquisses inédites de la Critique de la Raison dialectique
Sous la direction de Florence Caeymaex, Grégory Cormann et Benoît Denis

Dialectique

Vincent de Coorebyter : Présentation des esquisses inédites pour la Critique de la Raison dialectique
Jean-Paul Sartre : Esquisses pour la Critique de la Raison dialectique
Jean-Michel Salanskis : Sartre, Kant et la sérialité
Emmanuel Barot : Ecrire avec science comment l'Autre existe son aliénation. Sartre et les concepts fondamentaux de la sociologie
Grégory Cormann : Le problème de la solidarité : de Durkheim à Sartre
Florence Caeymaex : La dialectique entre Sartre et Merleau-Ponty
Hadi Rizk : Analytique de la domination et de la résistance : le pouvoir selon Sartre et Foucault
Mathieu Bietlot : La mise au ban des bouches inutiles. Actualité de la Critique de la Raison dialectique articulée aux diagrammes de Foucault.


Littérature


Benoît Denis : Retards de Sartre
Jacques Lecarme : La théorie de la littérature selon Sartre et selon Blanchot
Pascale Fautrier : Sarraute à l'épreuve de Sartre
Claude Coste : Barthes, Sartre : perdre conscience ?
Guillaume Bridet : De Sartre à Houellebecq. La remise en cause de l'universalisme de la littérature française

Varia :
Patrick Lang : Robert Misrahi lecteur critique de Sartre

Editions Ousia – 2005 – 336 pages
ISBN 2-87060-125-5

Les Etudes sartriennes sont diffusées par la Librairie philosophique J. Vrin, 6 place de la Sorbonne, F – 75005 Paris. Elles peuvent être achetées sur le site www.vrin.fr. Dans le moteur de recherche avancée du site, entrez « Etudes sartriennes » dans la rubrique « Collection ».


Etudes sartriennes No 9Études sartriennes, n° 9 - 2004
Retour critique sur L'Etre et le néant.

Sous la direction de Juliette Simont et de Vincent de Coorebyter

Alain Flajoliet : Le phénoménisme comme voie d’accès à la phénoménologie
Roland Breeur : Liberté et souvenir d’être
Nathalie Monnin : Temporalité et liberté absolue
Hervé Vautrelle : Le jeu de l’amour et de la violence
Arnaud Tomès : Le problème de la communauté
Laurent Husson : De l’existence à l’histoire. La question du nous


Varia :

Florence Caeymaex et Gregory Cormann : Sartre en phénoménologie. À propos de Sartre phénoménologue, Alter, n° 10, 2002

Pierre Verstraeten : Kant, Hegel, Husserl, Sartre et la dialectique

Anne Mathieu : Sartre en guerre d’Algérie


Editions Ousia – 2004 – 239 pages
ISBN : 2-87060-114-X.
Les Etudes sartriennes sont diffusées par la Librairie philosophique J. Vrin, 6 place de la Sorbonne, F – 75005 Paris. Elles peuvent être achetées sur le site www.vrin.fr. Dans le moteur de recherche avancée du site, entrez « Etudes sartriennes » dans la rubrique « Collection ».

 

Études sartriennes 12 | 11 | 10 | 9


Acheter les Etudes sartriennes

1. A partir du n° 9 :

Les Etudes sartriennes sont diffusées par la Librairie philosophique J. Vrin, 6 place de la Sorbonne, F – 75005 Paris. Elles peuvent être achetées sur le site www.vrin.fr. Dans le moteur de recherche avancée du site, entrez « Etudes sartriennes » dans la rubrique « Collection ».

Offre d’Ousia, éditeur de la revue : abonnement à deux numéros des Etudes sartriennes au prix de 40 euros au lieu de 22 euros par numéro. Choix possible entre l’abonnement aux deux derniers numéros parus ou au dernier numéro paru et au prochain www.eurorgan.be/frame.htm. Introduire le titre « Etudes sartriennes » et les numéros choisis dans la case prévue pour les commandes.


2. Du n° 1 au n° 8 :

Les anciens numéros de la revue qui sont encore disponibles peuvent être achetés auprès de son ancien éditeur et diffuseur :

PUBLIDIX, PRESSES UNIVERSITAIRES DE PARIS 10 - Université Paris 10 ; 200, avenue de la République — 92001 Nanterre cedex.

(Bat A – 3ème étage, bureaux 320 et 321, ouverts en semaine de 10h à 12h et de 13h à 17h)

Tel : 00 33 (0) 1 40 97 98 02 ; ou : 00 33 (0) 1 40 97 98 26

Fax : 01 40 97 72 88

Mail : publidix@u-paris10.fr ; ou : presses@u-paris10.fr.

Pour passer commande, le plus simple est de contacter par mail les Presses Universitaires de Paris 10 avec la liste de la commande. Après vérification de l'état des stocks, les Presses Universitaires envoient une facture proforma. Celle-ci étant payée, la commande est envoyée.

Les stocks étant très limités sur les numéros les plus anciens, il est préférable de contacter Publidix avant d'envoyer une commande ferme.

Si vous désirez régler par carte bancaire, il est important de fournir les informations suivantes :

- La signature du titulaire de la CB,

- Le numéro de la CB,

- La date de validité,

- Le cryptogramme visuel à trois chiffres situé au dos de la CB. 

Homepage Colloques Etudes sartriennes Bibliographie Sociétés sartriennes Appels et échanges Liens Internet Contact